•   .
  •   06.78.19.22.20

Le COACHING pour quoi faire ?

Le coaching est un accompagnement au changement. Quand une personne ou une organisation se heurte à des difficultés récurrentes, perçoit la nécessité de changer quelque chose dans son mode d’être ou de fonctionnement mais n’y parvient pas seule, elle peut se faire aider par un coach.

Un coach n’est ni un thérapeute ni un conseiller vous proposant des solutions. Un coach est là pour vous aider à voir clair dans ce qui se passe pour vous, à clarifier les émotions et les enjeux en présence, à formuler des objectifs précis et les atteindre. Il peut intervenir en une fois ou sur une dizaine de séances, selon les enjeux et, toujours, en accord avec son client.

Cet accompagnement permet de réaliser des transformations à différents niveaux.

Au niveau de la vision du monde qu’a développé une personne

coaching-traditionnel-1Les mécanismes d’une dynamique de changement sont multiples. On peut s’intéresser aux perceptions et croyances d’une personne en ce qu’elles introduisent des biais dans l’appréhension et le « traitement » d’une situation. Généralement on s’y intéresse quand ces ouvertures sur le monde ferment plus de portes qu’elles n’en ouvrent. On appelle cela des croyances limitantes. Ce sont des présupposés, des affirmations qui nous ont été transmises le plus souvent dès l’enfance et que nous tenons pour vraies car à l’époque nous ne possédions pas les moyens de les remettre en cause. Il se peut d’ailleurs que ces perceptions et croyances nous aient été d’une grande aide à un quelconque moment de notre existence et peut-être même jusqu’à aujourd’hui.

Mais la vie est évolution et il peut s’avérer utile de les reconsidérer avec un regard d’adulte.
Le coaching est là pour servir de miroir et renvoyer à la personne un questionnement sur ses affirmations et sa vision du monde. C’est un processus respectueux de la personne, où le coach ne se substitue pas au coaché, n’impose ni ne critique. Il fournit simplement l’opportunité d’une éventuelle remise en cause des cadres de référence sur lesquels tout un chacun construit sa vie.

Au niveau de la perception qu’a la personne de ses capacités d’action

Estime de soi, confiance en soi et affirmation de soi sont les fondements d’une vie réussie dont les critères, pour n’être pas absolument objectifs, sont néanmoins parfaitement mesurables : le sentiment de développer son plein potentiel, de réaliser ses buts dans la vie d’une manière satisfaisante et sans trop de stress, la capacité de faire face à des situations variées, tous ces critères contribuent au sentiment global de réalisation de soi. C’est ce qui permettra à tout un chacun d’évaluer s’il a eu une vie réussie, pleine, dont il peut être fier.

Aider la personne à prendre conscience de ses points forts, à minimiser ses risques d’échec constitue le b.a.ba du coaching. L’accompagner dans la prise en compte de ses priorités et dans son accomplissement personnel vient renforcer ces acquis.

Au niveau de la résistance au stress

Aujourd’hui, la crise a remis en cause bien des secteurs de la vie économique, bouleversé les rapports sociaux, introduit l’incertitude dans les carrières professionnelles,  augmenté la prise de risque des entreprises, pesant d’autant plus sur le moral et la capacité de résistance au stress individuel.

Le déclin de nos industries européennes, la mondialisation, font peser risques, incertitudes et stress autant sur les salariés que sur les cadres dirigeants. Le stress et le burn-out sont actuellement les états les plus répandus dans le monde du travail.

Se faire accompagner par un coach pour prendre de la distance et inventer de nouvelles réponses face à la situation-problème permet de sortir plus fort d’une crise de ce genre.

Au niveau des relations

coaching-aideLe bouleversement des modes de vie traditionnels, l’éclatement de la cellule familiale, l’individualisation conçue comme mode de vie, rendent les relations interpersonnelles à la fois plus fortes et plus fragiles. Plus fortes car elles sont supposées être choisies, voulues et reposer sur un enrichissement mutuel. Plus fragiles car elles s’accompagnent parfois d’une volonté de se débarrasser de toute contrainte, et de la liberté de choisir à tout moment d’entrer dans d’autres types de relations. Le couple et la famille sont particulièrement impactés.

Le domaine des relations est particulièrement important car c’est dans les relations que l’on trouve traditionnellement le plaisir et le bonheur partagés, mais aussi le soutien dans les coups durs. Quand les relations font défaut, les heurts de la vie paraissent plus difficiles à surmonter.

Dans ce cas de figure, un coach aide à retrouver des repères, à dépasser la colère et le ressentiment pour réinventer des relations nouvelles ou plus satisfaisantes. De la sorte, là où le cercle d’amis proches ne verrait que drame et l’intéressé que désespoir, la crise du couple ou une rupture bien accompagnée peuvent ouvrir de nouveaux horizons.

Le coaching de passage

Les sociétés traditionnelles prévoyaient des rites de passage ou transitions de l’enfance à la vie adulte. Ces épreuves pouvaient être douloureuses, confronter le jeune adolescent à la peur de la souffrance, à la terreur de l’inconnu, au poids des attentes de la société adulte, au refus peut-être d’abandonner l’insouciance de l’enfance pour entrer sur le territoire adulte des devoirs et responsabilités.

Rien de tel de nos jours où seule l’entrée dans la vie professionnelle constitue une rupture de l’adolescence à la vie adulte. Pour autant il revient à chaque personne de trouver en elle-même les ressources intérieures pour aborder chaque étape de sa vie professionnelle et personnelle dans un environnement social déstructuré et globalement peu « aidant ».

C’est ainsi qu’il existe des étapes dans la vie qui réveillent des sentiments d’impuissance et de peur d’échouer. Epreuves ou challenges professionnels, problèmes de santé, difficultés relationnelles où l’on se sent seul et désarmé. Et pourtant, d’une certaine manière, ces situations sont là pour nous faire franchir une étape, pour nous inciter à puiser en nous une ressource nouvelle.

Voir également le « Coaching Rapide »)